Des cellules solaires de la taille d’un terrain de football ont « l’effet forêt » de 24 dômes d’Osaka.


À l’usine de purification d’eau de Gose, Nara, une des plus importantes usines de génération d’énergie solaire du Japon occidental a été installée pour réduire les émissions de CO2 — la cause du réchauffement climatique. Les panneaux solaires installés ont une surface d’environ 6 272 m2, presque la même taille qu’un terrain de football, et fournissent approximativement 810 000 kWh par an. C’est l’équivalent de l’énergie consommée par 218 foyers typiques en un an.

Le système réduit donc les émissions de CO2 de 208 tonnes par an. Converti en absorption de forêt, cela correspond à une surface forestière de 83 hectares. Les panneaux ont ainsi un effet similaire à une forêt de la taille de 24 dômes d’Osaka. Converti en énergie pétrolifère, le système économise 195 kL, ou 975 barils métalliques de pétrole par an.