2007
Réussite du développement de la production de masse de cellules solaires à triple jonction en couche mince


Cellules solaires à triple jonction en couche mince (prototype)

En utilisant une structure à trois couches (deux couches de silicium amorphe et une couche de silicium microcristallin) au lieu de la structure d’une cellule classique à deux couches (silicium amorphe et silicium microcristallin), le rendement des cellules a progressé de 11 % à 13 %, et le rendement de conversion s’est amélioré de 8,6 % à 10 %. Sharp a réussi à développer la technologie de production de masse des cellules solaires à triple jonction en couche mince avec un meilleur le rendement de conversion, ainsi qu’un meilleur le rendement de conversion du module.

En offrant deux couches de silicium amorphe, la tension est considérablement augmentée, et en ajoutant de surcroît une troisième couche de silicium microcristallin, la détérioration de lumière (diminution de l’efficacité de conversion) est diminuée, pour réaliser le meilleure le rendement de conversion de l’industrie : 13 % pour les cellules et 10 % pour les modules.