2006
Réalisation du protocole de production le plus avancé du monde dans le domaine de l’environnement à l’usine de Kameyama

La plus grande « source d’énergies diverse intégrée et distribuée à grande échelle » au Japon a été installée, avec un tiers de l’énergie utilisée dans l’usine produite sur le site. En comparaison aux systèmes antérieurs, une réduction de 40 % des émissions de CO2 a été réalisée. L’usine de Kameyama accueille le plus grand système au monde de création d’énergie solaire (5210 kW, assez pour alimenter 1300 foyers), qui a réduit les émissions de dioxyde de carbone de 3400 tonnes par an. Ceci équivaut à la quantité de dioxyde de carbone qu’une forêt de 30 fois la superficie de l’usine (960 ha) peut absorber en une année.

La nuit et les jours nuageux, quand l’énergie ne peut être générée par les cellules solaires, une alimentation électrique stable est fournie par le système de pile à combustible le plus important du Japon (1000 kW) et par un système de cogénération (environ 26 400 kW), les déchets de chaleur produits sont utilisés pour l’air conditionné et les systèmes de chauffage d’eau.

L’usine de Kameyama possède également le plus grand système de recyclage d’eau d’évacuation de l’industrie ; les eaux rejetées au cours du processus de fabrication (28 300 tonnes par jour) sont purifiées à 100 %. Afin de faire fonctionner de manière stable une immense usine 24 heures par jour, le plus grand site de stockage d’énergie à superconducteur du monde (10 000 kW) a été installé et protège contre les effets des baisses soudaines de tension dues à des événements naturels, tels que la foudre, avant qu’ils se produisent. L’usine de Kameyama est une usine Super Verte.