1966
Le phare de l’île d’Ogami équipé de cellules solaires, préfecture de Nagasaki ; avec 225 W, il disposait de la plus importante sortie d’énergie solaire mondiale de l’époque.

Il y avait à cette époque un gardien de phare, et un bateau de patrouille des gardes-côtes devait passer régulièrement pour livrer de la nourriture au gardien et du carburant pour le générateur d’énergie diesel. L’installation des cellules solaires a permis au phare de rester sans surveillance. Il a été nécessaire de développer une technologie de haut niveau qui délivre un fonctionnement constant en dépit de conditions difficiles, telles que de hautes vagues et de forts coups de vent.